« Dos tourné  » : un temps de cœur à cœur avec le Seigneur

Mercredi des cendres
Fête à souhaiter:
Saint Aubin, Saint Albino

Louange : G 229 – Seigneur, avec toi, nous irons au désert
 Seigneur, avec toi nous irons au désert,
Poussés comme toi par l’Esprit,                       (2)
Et nous mangerons la Parole de Dieu,
Et nous choisirons notre Dieu,
Et nous fêterons notre Pâque au désert :
Nous vivrons le désert avec toi.

EVANGILE
Mt 6,1-6.16-18

« Ton Père qui voit dans le secret te le rendra »

 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps- là,
Jésus disait à ses disciples :
« Ce que vous faites pour devenir des justes,
évitez de l’accomplir devant les hommes
pour vous faire remarquer.
Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous
auprès de votre Père qui est aux cieux.

Ainsi, quand tu fais l’aumône,
ne fais pas sonner la trompette devant toi,
comme les hypocrites qui se donnent en spectacle
dans les synagogues et dans les rues,
pour obtenir la gloire qui vient des hommes.
Amen, je vous le déclare : ceux- là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu fais l’aumône,
que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,
afin que ton aumône reste dans le secret ;
ton Père qui voit dans le secret
te le rendra.

Et quand vous priez,
ne soyez pas comme les hypocrites :
ils aiment à se tenir debout
dans les synagogues et aux carrefours
pour bien se montrer aux hommes
quand ils prient.
Amen, je vous le déclare : ceux- là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu pries,
retire-toi dans ta pièce la plus retirée,
ferme la porte,
et prie ton Père qui est présent dans le secret ;
ton Père qui voit dans le secret
te le rendra.

Et quand vous jeûnez,
ne prenez pas un air abattu,
comme les hypocrites :
ils prennent une mine défaite
pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent.
Amen, je vous le déclare : ceux- là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu jeûnes,
parfume- toi la tête et lave- toi le visage ;
ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes,
mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ;
ton Père qui voit au plus secret
te le rendra. »

Méditation:

La liturgie de ce mercredi des cendres nous donne de célébrer l’entrée en ce temps de carême avec la cérémonie de l’imposition des cendres. Le prophète Joël nous donne de réaliser qu’il y a des moments au cours des quels  il faut profiter parce qu’ils favorisent ou la conversion ou le ressourcement. Ce sont des moments privilégiés, des moments de grâce parce que la présence de Dieu nous y attend.
La seconde lecture extraite de la seconde lettre de Paul aux Corintiens nous rappelle qu’il y a toujours place pour accueillir la réconciliation avec Dieu parce qu’il y a toujours place pour continuer le mouvement de conversion. Ce mouvement de conversion a été commencé par Dieu et doit être continué par notre fidélité aux grâces qu’il nous a données: le coeur peut toujours être agrandi.
l’Evangeliste Matthieu, retient pour donner des exemples de pratiques religieuses: l’aumône, la prière et le jeûne, qui étaient des pratiques importantes pour Israël. Il donne des exemples et non pas une liste complète.Le Pape François dans la prière finale de son message pour ce careme 2017 nous a fait l’invite suivante: »Que nous sachions ouvrir nos portes aux faibles et aux pauvres ».  Il serait très important de ne pas oublier par exemple, les gestes sacramentaires, en particulier l’Eucharistie. Le point que souligne le texte de Matthieu demeure important. Pour être des gestes religieux, il faut qu’ils soient des gestes personnels, des gestes relationnels: ce sont des gestes qui partent du coeur humain pour rejoindre non pas une force anonyme mais un Dieu personnel.
Le temps du Carême est un moment favorable, un moment où nous sommes attendus par quelqu’un pour nous rencontrer, nous renouveler, nous ressourcer.

Notre Pere…

Prions:
« Seigneur et Maître de ma vie, ne m’abandonne pas à l’esprit de paresse, de découragement, de domination et de vaine parole ! Mais fais‐moi la grâce, à moi Ton serviteur, de l’esprit de totale intégrité, d’humilité, de patience et de charité. Oui, Seigneur‐Roi, accorde‐moi de voir mes fautes et de ne pas juger mon frère, ô Toi Qui es béni dans les siècles des siècles. Amen. »

Ô Dieu, aie pitié de moi, pécheur !

Ô Dieu, purifie-moi, pécheur !

Ô Dieu, mon créateur, sauve-moi ! Mes péchés sont innombrables, pardonne-moi ! r semble vide pour celui qui Te repousse. Amour est le trésor de tes Réserves célestes. Amen. »
(Saint Éphrem le Syrien)

Que Dieu te bénisse et fructueux temps de carême.