Gabon: Hommage à Lazare DIGOMBE un fils de l’Eglise, grand commis de l’Etat et homme de culture

Lazare

 

Décédé le 8 juin 2017 au Centre hospitalier universitaire d’Agondjé, Lazare DIGOMBE, dont la dépouille fera une halte et sera accueillie pour un office religieux à 14h ce jeudi 15 juin 2017 en la Cathédrale Notre Dame de l’Assomption, vallée Sainte Marie, est un fils de l’Eglise, grand commis de l’Etat et homme de culture.

Il fut un universitaire de carrière. Détenteur de plusieurs sésames dans le monde de l’enseignement, Lazare DIGOMBE restera à jamais Maître de conférences en Histoire. Il compte au nombre des pionniers du département d’Archéologie et doyen de la Faculté des Lettres de l’Université Omar-Bongo (UOB).

Nous publions ici un hommage rendu par Didier MANIKA :

Pa’ Lazare !

Au moment où tu nous quittes pour ta naissance au ciel, je veux humblement te rendre hommage par ces quelques mots et évoquer quelques souvenirs qui restent gravés dans ma mémoire
Commençons par cette photo choisie parmi tant d’autres: ce fut le jour de mon mariage, le 02 août 2008. Dans ta retraite tu ne faisais pas beaucoup d’apparitions, mais quelle fut ma joie de m’honorer de ta présence, ce jour important de ma vie, à la mairie et à l’Église. J’étais ému et je mesurais la considération que tu me portais, me consolant ainsi de l’absence de Papa qui nous a quitté depuis depuis 1994.
L’autre souvenir c’est lorsque j’étais étudiant. Lors de tes passages en Belgique ou ceux de Tante Jeanne, tu insistais à me voir et je garde en mémoire tous tes conseils pour ma réussite ainsi que ton soutien.
Aujourd’hui tu peux en être fier car, de ton vivant tu as pu me voir en action et tu n’as toujours cessé de me féliciter et de m’encourager pour le travail que je fais.
Pour tout cela, je te dis merci. Tu m’as montré combien il était primordial de savoir où l’on vient, et toi de me faire un cours sur notre famille, les clans et tous les liens qui nous unissent. Et là j’ai compris pourquoi tu étais présent dans ces moments de ma vie. Tu as voulu toi-même, et à deux reprises ces derniers temps m’inviter à ta table pour me transmettre ce savoir immense qui fait de toi un érudit. Je puis te dire que j’ai savouré ces moments, surtout lorsque tu m’a montré ce palmier nain , origine du Clan Massôtô….mon clan chez les Apindzi. Bref, autant de souvenir qu’on ne peut tous énumérer ici.
Ce que je retiens de toi, c’est ton attachement aux liens de famille qui nous unissent. Ta présence dosée quand c’est nécessaire. Que dire de l’intellectuel que tu étais ?

C’est juste que ton parcours universitaire nous a inspiré car tu avais tracé la route. Discret, tu l’étais ! humble, tu l’étais ! Père, tu l’étais !… C’est en toutes ces qualités que je demande au Seigneur de t’accueillir auprès de lui. Je le béni pour le pardon de tes péchés car tu as pu te réconcilier avec lui et bénéficier du sacrement des malades.
Intercède pour nous auprès du Père. Mes salutations à Papa et Maman, à Flavien, à Jean Claude, à Ma’ Mossavou…à tous les membres de la famille.
« Pa’ Lazare Ghenda nakenghè « 😥 .(Pardonnes-moi si je prononce mal)
Repose en paix!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s