In Memoriam: « Ladigo » Lazare Digombé m’est plus

Ladigo« Tu es sacerdoce in aeternun »

Prêtre du diocèse de Mouila, Lazare Digombé qui avait laissé la charge pastorale s’est montré être un homme de culture , un homme politique, un véritable universitaire.
Il s’en est allé et comme on le dit souvent en afrique un viellard qui meurt est une bibliothèque qui  s’envoler en fumée; la disparition de l’historien gabonais, Lazare Digombé. Il est décédé le 8 juin 2017 au Centre hospitalier universitaire d’Angondjé à 9 heure du soir au moment où plusieurs communautés religieuses chantant l’office des complies disent le cantique du vieillard Siméon:

 » Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s’en aller
en paix, selon ta parole.

Car mes yeux ont vu le salut
Que tu préparais à la face des peuples :

Lumiere qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël. »  ( Lc2, 29 -32).

Aussi voulons -nous adresser une supplication au Dieu plein de miséricorde:

Donne toi-même, Seigneur, à l’âme de ton serviteur Lazare Digombé
le repos dans un lieu lumineux, verdoyant et frais,
loin de la souffrance, de la douleur et des gémissements.
Que le Dieu bon et miséricordieux lui pardonne tous ses péchés
commis en parole, par action et en pensée.
Parce qu’il n’existe pas d’homme qui vive et qui ne pèche pas ;
toi seul es sans péché, ta justice est justice pour les siècles
et ta parole est vérité. Amen.

Réquiem ætérnam dona eis Dómine, et lux perpétua lúceat eis.
Requiéscant in pace. Amen.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s