Rome: Arrivée de l’abbé Stéphane ADOUA EMANE pour une mission d’étude.

IMG_6527.JPG

Le curé de la paroisse sainte Thérèse dans le vicariat apostolique de Makokou, Monsieur l’Abbé Stéphane ADOUA EMANE, a foulé le sol de la ville éternelle en la fête des Ss Apôtres Pierre et Paul. Il est venu non pour un pèlerinage mais pour une mission d’étude en théologie morale.
Mgr Joseph Koërber, Cssp, Vicaire apostolique accompli par cet envoie est entré dans une dynamique ecclésiale d’une importance grande grande, donner au prêtre une formation qui l’ apporte la compréhension et les compétences qui nous permettent de devenir autonomes, de subvenir aux besoins du vicariat et de rendre de plus grands services dans l’Église du Gabon.
Il a été accueilli hier à l’aéroport Fiumicino par ses confrères prêtres de l’archidiocèse de Libreville. L’Abbé Stéphane résidera d’une toute sa formation au collège saint Pierre dont la situation géographique est toute splendide et donne de contempler le dôme de la basilique Saint Pierre de Rome.

Lambarené : Mgr Basile béni une cloche à la paroisse saint Joseph

La journée du Lundi 26 juin 2017 avait dans le programme du métropolitain de Libreville la bénédiction de la cloche de la paroisse saint Joseph de lambarené. En effet, c’est au cours la messe qui a eu lieu à la paroisse saint Joseph que Mgr Basile a procédé au rituel de bénédiction de la cloche . Cela se comprend puisque la cloche comme l’a expliqué Mgr Basile MVE ENGONE « convoque à l’assemblée chrétienne et rythme les étapes de la communauté paroissiale » En d’autre terme elle est la voix de Dieu qui convoque chaque membre de la communauté. Depuis la bénédiction de la cloche de la paroisse Coeur Immaculée de Nzeng Ayong , il se met en place une véritable renaissance de la pratique des clochers dans l’Archidiocese de Libreville.

Lambarené: Mgr Basile MVE ENGONE confirme 122 néophytes au cœur du Gabon.

Su Domenica 25 Giugno 2017 ha dato l’Arcivescovo di Libreville può visitare la città del dottor Albert Schweizer nel cuore del Gabon, in cui l’età 122 neofiti della scuola hanno ricevuto il sacramento della confermazione, vale a dire che unto con l’olio santo e ha ricevuto il dono dello Spirito Santo. L’arcivescovo durante la sua omelia invitando i cresimandi a « non aver paura di quelli che uccidono il corpo, e non possono uccidere l’anima. » In effetti, questi giovani attraverso il sacramento del battesimo, morto e risorto con Cristo attraverso la conferma, essi furono pieni di Spirito Santo come lo erano gli apostoli nel giorno della Pentecoste con Maria.
La nostra duecentoventi (122) ha confermato provengono da diverse parrocchie del decanato di Ogooue e laghi in particolare la Parrocchia di San Michael Ndole, la parrocchia San Giuseppe, San François Xavier Parish e la Madonna di Ogooue. E ‘bello vedere l’impegno e la passione di questi giovani pastori anima decanato della dell’Ogooué e laghi e cioè Padre Fernand Eyeghe, Serge Alain Mboumba (San Michele Ndjolé); La SITA Abbot Arnaud (San Giuseppe); Padre Dieudonné Mouloungui, Padre Angele (Madonna del Ogooué); Padre Paul Tounou (Saint Francois Xavier).

Doyenné de la route: Mgr Basile MVE ENGONE, Sdb, Archevêque de Libreville donne la confirmation à 38 jeunes en âge scolaire.

IMG_6343

La catéchèse rythme souvent toutes les activités pastorales de la vie des communautés paroissiales. Ainsi, la fin de l’année scolaire donne bien souvent l’occasion à l’évêque d’entreprendre une tournée à travers le diocèse pour achever l’initiation chrétienne. Aussi, après la célébration du Sacrement de la confirmation pour les paroisses de la ville de Libreville, Mgr Basile Mve Engone s’est rendu le Samedi 24 juin 2017 en la fête du baptême de Saint Jean Baptiste à la Paroisse rurale saint Joseph d’ekouk où il a présidé la messe avec les nouveaux baptisés de la dite Paroisse adjointe à celle de saint Marcel de Kango, deux Paroisses voisines. Ils ont été au nombre de 38 néophytes à achever leur initiation chrétienne en recevant le sacrement de la confirmation. Ces confirmés étaient accompagné par leurs parents , les paroissiens de saint Marcel de Kango et ceux de saint Joseph d’ékouk, amis et connaissances. Notons aussi la présence du curé doyen de l’Ogooué et des lacs le Pere Paul Tounou aux côtés de ses confrères Rosel Espoir Kouka Malela et Ruffin Eder Ngoubou , respectivement curés de saint joseph d Ekouk et de saint Marcel de Kango.

Libreville: 2400 néophytes ont reçu le Sacrement de la confirmation à l’occasion de la fête du Corps et du Sang d’un Christ

 

IMG_5895

« Ils reviennent de la grande épreuve , ils ont lavé leur robe dans le sang de l’agneau  » , c’est ce qu’on pouvait se dire en ce jour à la paroisse saint Michel de Nkembo où Mgr Basile MVE ENGONE, Sdb, Archevêque de Libreville a donné rendez -vous à tous les confirmands des différentes Paroisse de la ville de Libreville pour célébrer avec eux la fete du Corps et du sang du Christ et leur conférer au cours de la même célébration avec ses collaborateurs le sacrement de la confirmation . 2400 néophytes en âge scolaire ont répondu à cet appel et après une préparation de trois années de catéchisme. Au terme de la communion une procession s’est ébranlée avec tous les confirmés en direction de la Cathédrale située au sommet de la vallée sainte Marie. Une procession qui a pris la voie de la campagne pour sortir par l’ancienne gare routière , le boulevard Bessieux passant devant l’institution Immaculée conception pour rejoindre le boulevard du bord de mer sur l’axe de la vallée sainte Marie soit trois bonnes heures de marche , au son des trompettes, des louanges au Christ . Le saint Sacrement était porté par Mgr l’Archevêque de libreville , relayé par quelques prêtres.

Le sens de la Solennité du saint Sacrement

Sens de la fête du Corps et du Sang du IMG_5855

Il va se dérouler dans notre cité en ce dimanche 18 juin 2017 une procession grandeur nature, certains penserai au passage que c’est le carnaval non c’est la célébration de la fête du Corps et du sang du Christ , la fête du Saint Sacrement, la Corpus Domini, Corpus Christi. C’est une fête religieuse catholique célébrée le dimanche qui suit la fête de la Sainte Trinité, c’est-à-dire soixante jours après Pâques. Autrefois appelée « fête Dieu  » , son nom officiel de fête, dans l’Église catholique, est « Solennité du corps et du sang du Christ ». Cette fête célébre la présence réelle de Jésus-Christ dans le sacrement de l’Eucharistie, c’est-à-dire sous les espèces (apparences sensibles) du pain et du vin consacrés au cours du sacrifice eucharistique (Messe).

Au terme de la messe, se déroule une procession, l’Archevêque porte l’Eucharistie dans un ostensoir au milieu des rues et des reposoirs richement préparés avec des draperies et de guirlandes. Le Saint-Sacrement est sous un dais porté par quatre fidèles. Des filles du service de la table eucharistique jettent de pétales de roses sur le chemin du Saint-Sacrement. Les enfants de chœur encensent le saint sacrement au fur et en mesure que la procession s’ébranle.

Origine de la fête.

Cette fête fut instituée officiellement par le Pape Urbain IV le 8 septembre 1264. Dans ses origines , elle fut célébrée le jeudi après le dimanche de la Sainte-Trinité. En vertu d’un indult papal , elle connaîtra une célébration au dimanche après la fête de la sainte trinité Nous sommes au XIIIème siècle. Pour manifester le désir de contempler le Saint Sacrement , il va être mis sur pied l’élévation de l’hostie, lors de la messe. L impulsion décisive en vue d’une fête spécialement consacrée au Corps et au sang du Christ fut donnée par sainte Julienne de Cornillon et la bienheureuse Ève de Liège.
À libreville dans la forme actuelle de la célébration solennelle, elle remonte à l’année 1985. Il est souvent célébré une messe à 7 h00 dans toutes les paroisses afin de permettre aux personnes âgées , malades ou personnes pour d’autres motifs de prendre part à cette fête.

Somme toute, la Fête du Saint-Sacrement commémore la présence réelle de Jésus-Christ dans le sacrement de l’Eucharistie.

Bonne fête.