Méthodes de prières :

Nous vous présenterons plusieurs méthodes pour pouvoir prier, plutôt que de savoir, il faut d’abord et avant tout le vouloir, c’est-à-dire vouloir répondre au désir de Dieu de nous voir venir à Lui, et en prendre les moyens.

La prière du chapelet

chapeletLa prière du chapelet ou prière du Rosaire est à la fois une prière et une méditation Biblique. C’est une méthode de méditation dont le but est d’occuper entièrement l’esprit dans la contemplation divine, soit par la récitation des prières elles-mêmes, soit par la méditation des scènes évoquées par les passages bibliques proposés, soit… les deux à la fois.

L’Adoration du Saint Sacrement

adoration-du-saint-sacrementL’adoration eucharistique est une prière, un dialogue intime avec Jésus réellement présent sous les apparences du pain consacrée (le Saint-Sacrement). C’est un face à face avec le Christ. « Je l’avise et il m’avise » répondit simplement un paroissien du saint Curé d’Ars qui l’interrogeait sur ses nombreux et longs temps d’adoration

Prier avec un texte

biblePrendre l’Écriture Sainte ou un commentaire de Bible, un livre de doctrine spirituelle ou une vie de saint. Après avoir invoqué l’Esprit-Saint et lui avoir confié ce temps de prière, choisir un extrait, ou plutôt le recevoir, et le lire lentement.
Nous pouvons aussi faire le choix de l’Évangile du jour que nous propose la liturgie de l’Église.

Plusieurs démarches sont possibles :

- S’arrêter dès qu’une phrase, un mot, une remarque me touche, les répéter, les savourer, les méditer et m’en imprégner. Relire paisiblement jusqu’à apprendre par (le) cour une phrase ou une image.

- Essayer de les comprendre intellectuellement, de faire des liens, de chercher ce qui me concerne.

- Choisir une scène de la vie du Christ et se mettre soi-même dans cette scène. En regarder les principaux aspects : le cadre de la scène, ce que dit, ce que fait Jésus., les autres personnages. Regarder, entendre, entrer dans les sentiments de tel ou tel acteur de la scène. Goûter et rester là à contempler.

- Puis passer de la méditation ou de la contemplation à un dialogue avec le Seigneur, lui demandant ce qu’Il attend de moi.

Terminer par un cœur à cœur silencieux avec le Seigneur.

Prier avec les Psaumes

psaumeLes Psaumes sont appelés en hébreu Livre des louanges.
Ces poèmes sont les prières traditionnelles du peuple d’Israël qui s’adresse au Dieu de l’Alliance, pour le louer ou crier vers lui.

Pour prier les psaumes, seul ou avec d’autres, je peux :

- Me mettre dans la peau du psalmiste. Loin de moi dans l’histoire, il est proche par son expérience. Je prends à mon compte la situation du psaume et j’y relis ma propre histoire.

- Entendre les mots du psaume dans la bouche de Jésus, et prier avec Lui et en Lui. Le psaume devient alors prière du Christ à son Père.
contempler le sens de chacun des mots, rester sur un mot, une phrase aussi longtemps que j’y trouve du goût sans me soucier d’aller plus loin.

Pour terminer, je lis le texte en entier, en demandant ce dont j’ai le plus besoin.

Prier avec la prière du cœur

jvoLa prière du cœur nous vient de Russie et des Pères du Désert. Elle a pour but de faire chair en nous le Verbe. C’est la prière la plus simple. Elle consiste à répéter longuement le Nom de Jésus, une phrase de psaume ou une invocation : « Seigneur, Fils du Dieu vivant, prends pitié de moi pécheur », « Seigneur, ne t’éloigne pas de moi », « Seigneur, montre-moi ton visage », « Seigneur, tu sais bien que je t’aime ».

On peut aussi dire ces brèves invocations au rythme de la respiration (en inspirant : « Seigneur Jésus, Fils du Dieu Vivant », et en expirant : « Prends pitié de moi, pécheur ».). La prière devient ainsi respiration de toute notre âme.

Relire sa vie, sa journée

agendaIl s’agit de relire sa vie ou sa journée à la fois comme un don et un appel de Dieu.
Toute vie, toute journée est une histoire où Dieu est présent en moi, dans les autres, dans les événements. Après s’être mis dans une attitude d’accueil et de prière, demander à Dieu de voir sa vie, sa journée avec son regard. Lui dire d’abord merci pour tous les moments où il m’a rejoint, les passer en revue : tel fait, telle rencontre. et rendre grâce.

Ensuite, lui demander pardon pour tous les moments où je n’ai pas été en alliance avec Lui, les passer en revue : telle lacune, telle faiblesse, tel péché, voir ce qui a blessé l’Amour, demander à Dieu son pardon.

Enfin, préparer la journée du lendemain ou les jours suivants. Chercher une stratégie pour lutter contre ses faiblesses et améliorer tel ou tel point que je viens de repérer. Présenter au Seigneur les événements que je vais vivre, les personnes que je vais rencontrer. Et Lui offrir mon combat, ces événements, ces rencontres, les Lui confier, les Lui abandonner.

Terminer par un Notre Père.

Prier en couple, en famille

 

osmose-couplePrier en couple: c’est faire route avec le Christ, enraciner au quotidien toutes les grâces données par le sacrement de mariage.

Sans négliger la prière individuelle, tous les chrétiens doivent accorder dans leur vie une place à la prière en commun qui leur rappelle leur fraternité dans le Christ et leur devoir de sauver leurs âmes, non point à part les uns des autres, mais en collaboration.
(Pie XII aux jeunes époux – 12-02-1941).
Il est assez exigeant de se retrouver avec humilité avec son conjoint devant Dieu mais le Seigneur donne ainsi force et bénédiction.

 

Famille.jpgPrier en famille: c’est se mettre ensemble devant le même Père. La prière participe à la transmission de la foi.
Toutes les formes de prière conviennent pour un temps de prière qu’il soit en couple ou en famille : le chapelet, l’adoration du Saint Sacrement, la prière de la Liturgie des Heures, la prière de louange, d’intercession…


Il faut s’adapter à l’assistance pour choisir des textes adaptés, des chants que tout le monde connaît, et un temps de prière proportionné à l’âge des enfants. On peut aussi exprimer des intentions de prières en s’inspirant des évènements vécus dans la journée par chacun, avoir un moment de silence et de recueillement en regardant une belle image de la Vierge Marie, une icône, un crucifix. Le temps de l’Avent est particulièrement propice à la prière familiale car on peut prier devant la crèche.

Participer à un groupe de prière

jubil-renouveau-charismatique-saint-andr-06-2012-aJe vous le dis en vérité, si deux d’entre vous, sur la terre, unissent leurs voix pour demander quoi que ce soit, cela leur sera accordé par mon Père qui est aux cieux. Que deux ou trois, en effet, soient réunis en mon nom, Je suis là au milieu d’eux. (Mt 18, 19.20)
Prenons le temps de participer à un groupe de prière en plus de la participation à la messe.

 

Faire brûler un cierge

bruler un cierge.jpgFaire brûler un cierge dans une église c’est dire de manière simple la foi et la confiance en Dieu.
Quand on ne sait pas quoi dire à Dieu, la lumière qui brille symbolise l’attitude de prière.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s