« Nous constatons avec joie que Dieu ne veut pas que nous soyons une espèce de magma, une espèce de groupe monochrome », a déclaré Mgr Mathieu Madega Lebouakehan

.Mgr MML

En la fête liturgique de Saint Jean Paul II qui se célèbre le 22 octobre, un des dix membres de la Commission chargée de rédiger le rapport final du synode, Mgr Mathieu Madega, évêque de Mouila et président de la Conférence épiscopale du Gabon a répondu aux questions de Radio Vatican.

En parlant de « décentralisation salutaire » samedi passé, le pape « n’a fait que nous redonner ce que l’Église avait toujours enseigné », a expliqué Mgr Madega : « Qu’est-ce qu’est la décentralisation? s’est-il interrogé. L’Église est une, sainte, catholique et apostolique. Il y a bien plusieurs diocèses, c’est déjà une – si l’on peut dire – décentralisation, même si le terme n’est peut-être pas celui que j’emploierais. Il y a bien des paroisses, il y a bien des communautés chrétiennes, il y a bien des familles… L’Église est déjà diversifiée. »

Pour le président de la Conférence épiscopale du Gabon, « le synode des évêques qui est ici à Rome n’exclut pas d’autres synodes, n’exclut pas l’association et les conférences épiscopales ».

En citant l’exemple de l’Afrique, Mgr Madega a fait remarquer qu’il existe « un Symposium des Conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar » ainsi que « des Conférences régionales ».

« Ce que le pape a dit – il l’a dit haut et fort – c’est déjà en mouvement et il est bon qu’il nous le redise », a ajouté l’évêque de Mouila : « Si nous lisons la Bible, si nous relisons les documents de l’Église, les germes sont déjà là. » Le pape François « nous l’a rappelé avec force pour que nous vivions cette réalité ».

En parlant du travail de la Commission chargée de rédiger le rapport final du synode, Mgr Madega a constaté qu’il se passait « bien ». « C’est fatiguant, a-t-il avoué, parce que vous avez, pour 13 groupes, quelquefois 13 modules sur une seule question, et quelquefois plus et en plusieurs langues. » Cependant « nous nous entendons bien dans le groupe, a-t-il affirmé, il n’y a pas de problèmes : le Saint Esprit est avec nous et Jésus est au milieu ».

Mgr Mathieu Madega n’a pas manqué de rappeler qu’« après la rédaction » le texte sera « soumis à toute l’Assemblée » pour que « tous les Pères synodaux réagissent » : « Après cette révision par les Pères synodaux, le texte sera encore revu pour la dernière fois avant de le soumettre au vote. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s