Rome : Messe commémorative pour président Omar Bongo Ondimba (né Albert-Bernard Bongo le 30 décembre 1935 à Lewaï et mort le 8 juin 2009 à Barcelone) Église Santa Maria della Scala, Rome.

Sixième anniversaire de décès


ABB

Donne-lui le repos éternel

« Les bontés du Seigneur ne sont

pas épuisées, ses miséricordes ne sont pas finies » (Lm 3,22)

Chant d’entrée :

Ref. Garde-moi mon Dieu, ma force est en Toi.

Garde-moi mon Dieu, mon bonheur, c’est Toi.

O Éternel, de toi dépend ma vie

Tu es mon Dieu et je viens à toi

Je te bénis, ô Éternel

Toi mon conseiller, tu es avec moi.

Mon cœur exulte, mon âme est en fête

Ma chair repose, j’ai confiance en toi

Tu ne peux m’abandonner

Tu montres le chemin, tu es toute ma joie.

Kyrie : Kyrie Jésus de Nazareth

1. Jésus de Nazareth Roi que son peuple a rejeté, Kyrie eleison, Kyrie eleison

  1. Jésus de Nazareth Roi dont le trône est une Croix, Kyrie eleison, Kyrie eleison

  2. Jésus de Nazareth Roi dont le sceptre est un roseau, Kyrie eleison, Kyrie eleison

Première lecture : Lecture du second livre des Martyrs d’Israël ( 2 Macc 12, 43-46)

43 Judas, chef d’Israël,

organisa une collecte auprès de chacun

et envoya deux mille pièces d’argent à Jérusalem

afin d’offrir un sacrifice pour le péché.

C’était un fort beau geste, plein de délicatesse,

inspiré par la pensée de la résurrection.

44 Car, s’il n’avait pas espéré que ceux qui avaient succombé ressusciteraient, l

a prière pour les morts était superflue et absurde.

45 Mais il jugeait qu’une très belle récompense est réservée

à ceux qui meurent avec piété :

46 c’était là une pensée religieuse et sainte.

Voilà pourquoi il fit ce sacrifice d’expiation,

afin que les morts soient délivrés de leurs péchés.

Parole du Seigneur, Nous rendons grâces à Dieu

Psaume : Garde mon âme dans la paix près de Toi Seigneur

1 – O Seigneur, mon cœur n’est pas hautain

Et jamais mes yeux ne se lèvent. R/

2 – Mon chemin n’est pas dans les grandeurs,

Je ne cherche pas des prodiges. R/

3 – J’ai tenu mon âme dans la paix,

Et je l’ai gardée en silence. R/

Acclamation : Alléluia irlandais

Louez Dieu tous les peuples (bis)

Chantez sa grande gloire (bis)

Oui, notre Dieu nous aime,

son amour est fidèle

Alleluia, Alleluia! Alleluia, Alleluia!

Chantez le Seigneur par des hymnes

Car il a fait des merveilles

Chantez le Seigneur, terre entière !

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (Mt 25, 31-46)

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des chèvres: il placera les brebis à sa droite, et les chèvres à sa gauche.

Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : ‘Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli; j’étais nu, et vous m’avez habillé; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi!’

Alors les justes lui répondront : ‘Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu…? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli? tu étais nu, et nous t’avons habillé? tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi?’

Et le Roi leur répondra : ‘Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.’

Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : ‘Allez-vous-en loin de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le démon et ses anges. Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.’

Alors ils répondront, eux aussi : ‘Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu avoir faim et soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service?’

Il leur répondra : ‘Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces petits, à moi non plus vous ne l’avez pas fait.’

Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. »

Prière universelle : Kyrie Kyrie eleison (Taizé)

Sanctus :

Anamnèse : Christ est venu, Christ est né. Christ a souffert, Christ est mort. Christ est ressuscité, Christ est Vivant. Christ reviendra, Christ est là, Christ reviendra, Christ est là.

Agneau de Dieu

Communion : Orgue + Mon Père, je m’abandonne.

1 . Mon Père, mon Père, je m´abandonne à toi

Fais de moi ce qu´il te plaira.

Quoi que tu fasses, je te remercie,

Je suis prêt à tout, j´accepte tout,

Car tu es mon Père, je m´abandonne à toi

Car tu es mon Père, je me confie en toi.

2. Mon Père, mon Père, en toi je me confie,

En tes mains, je mets mon esprit.

Je te le donne, le cœur plein d´amour.

Je n´ai qu´un désir : t´appartenir.

Chant final : couronnée d’étoiles

R. Nous te saluons, Ô toi, Notre Dame,

Marie Vierge Sainte que drape le soleil.

Couronnée d´étoiles, la lune est sous tes pas,

En toi nous est donnée l’aurore du salut

1.Marie Ève nouvelle et joie de ton Seigneur,

Tu as donné naissance à Jésus le Sauveur.

Par toi nous sont ouvertes les portes du jardin.

Guide-nous en chemin, Étoile du Matin.

2.Tu es restée fidèle, mère au pied de la croix.

Soutiens notre espérance et garde notre foi.

Du côté de ton Fils, tu as puisé pour nous,

L´eau et le sang versés qui sauvent du péché.

3. Quelle fut la joie d´Ève lorsque tu es montée,

Plus haut que tous les anges, plus haut que les nuées.

Et quelle est notre joie, douce Vierge Marie

De contempler en Toi la promesse de vie.

4.Ô Vierge immaculée, préservée du péché,

En ton âme, en ton corps, tu entres dans les cieux.

Emportée dans la gloire, sainte Reine des cieux,

Tu nous accueilleras un jour auprès de Dieu.

PRIÈRE POUR LES DÉFUNTS (TRADITION BYZANTINE)

« Dieu des esprits et de toute chair, qui as foulé au pied la mort et anéanti le diable, Toi qui as donné ta vie au monde ; donne Toi-même, Seigneur, à l’âme de ton serviteur défunt Omar Bongo Ondimba le repos dans un lieu lumineux, verdoyant et frais, loin de la souffrance, de la douleur et des gémissements. Comme Dieu bon et miséricordieux, pardonne-lui tous ses péchés commis en parole, par action et en pensée. Car il n’y a pas d’homme qui vive sans péché; puisque Toi seul es sans péché, ta justice est justice pour les siècles et ta parole est vérité. Ô Christ notre Dieu, puisque tu es la Résurrection, la vie et le repos de ton serviteur défunt Omar Bongo Ondimba, nous te rendons grâce avec ton Père incréé et avec ton Esprit très saint, bon et vivifiant, aujourd’hui et pour les siècles des siècles. Amen.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s