HOMELIE à L’OCCASION DE LA FETE DE LA SAINTE TRINITE: Dimanche 31 mai 2015/Pére Leon Mba, Ordre de la Très Sainte Trinité et des Captifs (O.S.S.T)

La célébration de la Solennité de la Très Sainte Trinité offre à chaque chrétien la grace de découvrir avec autant de joie et de stupeur la Révélation Divine de Dieu comme: Père, Fils, et Saint Esprit. Le Dieu Un et Trine, poursuit jusqu’à ce jour son entrée dans l’histoire de l’humanité. Entre dialoguer et faire sienne cette réalité, la Trinité devient en quelque sorte, l’histoire meme de l’homme, c’est à dire: l’histoire du salut. Serait – elle alors le mystère de Dieu Lui – Meme, en ce sens qu’il demeure toujours incompris par les hommes, malgrès la mort et la resurrection de son Fils Jésus et l’avènement de l’Esprit Saint ? La reponse de l’Eglise à cette situation, en matière de foi et de charité semble toutefois insuffisante par rapport au spectacle alarmant de la société d’aujourd’hui.

Comment ne pas s’interroger sur le sens de la Trinité ? Comment ne pas remettre en cause l’existence d’un Dieu Un, Unique et Trine, dans le monde où plus que jamais, le mal semble avoir gagné le coeur des hommes ? La facilité à servir le Mal et jouir de ses fruits ici bas est plus que jamais une monnaie courante. À quel prix le sang des innocents ne cesse de couler de partout dans le monde à cause l’incrédulité, de l’égoisme, de l’Orgueil et de l’endurcissement du coeur ? Des crimes rituels en passant par les guerres civiles, la course au pouvoir et la lutte des classes, mettent en evidence le zèle de l’homme à se réjouire de l’intéret personnel et non de tous. L’homme dénigre son prochain, la crise sévit tout les secteurs de la société. Le monde se plait à servir le Mal afin d’assurer le confort de la Chaire et non la paix de l’ame. Mais comme le dit le spalmiste: “Que sert à l’homme de gagner le monde s’il venait à perdre son Ame?” Face à cette horreur, fasse à cette indifference et au rejet de celui qui est l’auteur de la vie donc Dieu, l’Eglise appelle ses fils à l’Espérance.

S’ajoutant à la foi et à la charité, l’espérance est la troisième vertu teologale qui redonne sens à notre existence. Le coeur de l’homme est cacheté de l’amour fou et sans limite de Dieu. Et cet amour est communion et aussi infini. C’est en lui et par lui que nait en tout homme, le vrai sens de la vie. Un sens que les lectures de ce dimanches nous rappellent profondement. Moise qui, dans la première lecture (Dt 4, 32 – 34. 39 – 40) est surprit de l’approximité de Dieu à la souffrance et aux cris de l’homme, tremble de Bonheur à savoir qu’en dépit tout le dernier mot revient toujours à Dieu. Ceci est le sens profond et l’éfficacité de la Foi, de l’Espérance et de la Charité. Combien de fois n’avions nous pas senti la Parole de Dieu resonner dans nos coeurs comme une douce mélodie, proccurant ainsi à nos vies, la douceur et la paix? Tout mystère en Dieu est exprimé en une seule parole: Amour. Car Dieu est amour, et d’un amour infini qui se lit et se vit dans la Trinité.

Faisant appelle à cette identité de Dieu dans nos coeurs, nous pouvons ainsi, avec Saint Paul dans la seconde lecture (2Cor 5, 17) affirmer avec foi qu’en Jésus, nous sommes: fils de Dieu. Le vieil homme en nous, désormais doit mourir pour laisser naitre l’homme nouveau qui fait de nous une creature nouvelle. Ainsi, de meme que le Christ au milieu de nous, n’a cessé de faire le bien à tous, sans distinction de race, de tribut, de langue ou de groupe ethnique. La commununion et l’amour inestimable de Dieu dans la Trinité doit etre le symbole de tout chrétien. Notre foi ne nous enseigne t – elle pas, que nous sommes tous, image et resemblance de Dieu, c’est – à – dire de la Trinité? Alors, comment expliquer tant de haine dans le monde? Pourquoi tant de méchanceté, de jalousie et de violence dans les Coeurs? Autant de questions qui à la rigueur mériteraient autant de réponses.

Cependant, il est preferable de se retourner avec foi vers Dieu qui nous aime et que nous savons si proche de nous. Supplions –le avec foi, afin qu’il nous accorde le don de la patience, la grace de le reconnaitre et de le glorifier en toutes choses, en tout lieux et en tout temps. Prions – le, pour les dirigeants politiques et religieux de ce monde, afin que leur coeur soit plus sensible à la recherche de l’intéret de tous et non de l’intéret personnel. Que leur vie soit une recherche permanante de la gloire de Dieu et non celle des hommes. Dans l’Evangile le Christ envoie ses disciples avec cet ordre: “Allez par le monde entier, faites des disciples, baptisez – les au Nom du Père et du Fils, et du Saint Esprit.” C’est une opportuiné pour chacun de pouvoir de son mieux, intensifier la présence de Dieu dans sa vie, mais surtout de pouvoir comme chrétien , défendre avec fermeté ce trésor qui est l’Amour, et qui nous unit à jamais à Dieu et à notre prochain.

Car le bapteme est une charge prestigieuse que le Christ resuscité a confié à ses disciples. Par lui nous somme plongé dans sa mort et nous participons désormais à sa resurrection. Ce qui revient à compredre que nous sommes tous baptisés au nom de la Trinité et que chaque prière et acte de foi de notre vie à l’egard de Dieu, doit etre un reflèt d’amour et de communion entre le Père, le Fils et le Saint Esprit. Car en soi – meme, la Trinité n’est pas un mystère à contempler ou encore à chercher à comprendre. Mais si cela se trouve, Elle est tout simplement le berceau d’amour où tout homme en cette vie devrait et doit trouver le repos, la paix du coeur et le salut de l’ame.

Pére Leon Mba, Ordre de la Très Sainte Trinité et des Captifs (O.S.S.T)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s