Gabon: Mgr Basile Et bien d’autres gabonais honores

Pour le devoir accompli : Mgr Basile MVe Engone, ta nation te le rend. image

C’est le titre que l’on peut donner à cette cérémonie qui  vient d’etre  d’organiser par la Cour Constitutionnelle en hommage à Mgr Basile Mvé Engone.

     En effet , Mgr Mvé Engone alors Eveque du diocèse d’Oyem avait présidé à la destiné de notre pays  avec un esprit de détachement, d’amour, de Service en président la Conference Nationale souveraine de 1990, sous la mandature du feu Président Omar Bongo Ondimba sous une toile de haute turbulance.

      Le 30 décembre dernier, le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a inauguré le Siège de la Cour Constitutionnelle. Les membres de cette institution ont décidé, le 23 janvier dernier, d’honorer plusieurs personnalités, vivantes ou décédées, dont les présidents de la République, les membres du premier collège de la Cour et bien d’autres personnalités parmi lesquelles, l’Archevêque de Libreville, Mgr Basile Mvé Engone.

Ce genre d’initiative n’est nullement une premiere dans notre pays, nous pouvons porter notre mémoire  bien  de Lycées et collèges qui portent les noms de digne fils de notre pays. Au quartier Louis, nous avons la Place Raponda Walker et la Rue Mgr André Fernand ANGUILE.

   Pour Madame,  la présidente de la Cour Constitutionnelle ,Madeleine Mborantsouo ces personnalités retenues de tous bords politiques  ont «contribué à l’évolution des institutions politiques et juridictionnelles de notre pays ». De Léon Mba à Ali Bongo Ondimba en passant par Rose Francine Rogombé, Marie Madeleine Mborantsouo, Dominique Boungouéré, Séraphin Ndaot, Simon Oyono Aba’a, Pierre Mamboundou, Pierre Louis Agondjo Okawé…, et poursuivant son propos, Madame Madeleine Mborantsouo a affirmé que :«cette démarche procéde du souci d’immortaliser ces dignes fils de notre pays afin qu’ils soient un modèle pour les générations futures et que la République, reconnaissante, ne les oublie jamais ». image

Ce geste hautement symbolique mais très significatif aux yeux du Président de la Conférence nationale de 1990 Son Excellence Mgr Basile MVe Engone, Sdb, qui d’ailleurs n’a pas caché son étonemment et a manifesté sa reconnaissance à la Présidente de la cours Constitutionnelle Madame Marie Madeleine Mborantsouo. Pour l’ancien Eveque d’Oyem et ancien administrateur du Diocese de Mouila : » Je n’avais fait que mon devoir, je rends grace a Dieu. ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s