Gabon: Compte rendu de l’Assemblée Plénière Ordinaire des Evêques du Gabon

Il s’est tenu à Libreville, du 13 au 18 Janvier 2015, l’Assemblée Plénière Ordinaire des Evêques du Gabon.image
Etaient présents :
-Son Exc. Mgr Mathieu MADEGA LEBOUAKEHAN, Evêque de Mouila, Adm. Apostolique de Port-Gentil et Président de la C.E.G
-Son Exc. Mgr Basile MVE ENGONE, Archevêque de Libreville.
-Son Exc. Mgr Jean Vincent ONDO EYENE, Evêque d’Oyem, Vice Président de la CEG
-Son Exc. Mgr Timothée MODIBO NZOCKHENA, Evêque de Franceville.
-Son Exc. Mgr Joseph Laurent KOERBER, Vicaire Apostolique de Makokou.
-Son Exc. Mgr Dominique BONNET, Evêque Emérite de Mouila.
-Son Exc. Mgr Dennis KURRUPASSERY, Chargé d’Affaires à la Nonciature ;

     Le mot d’ouverture du Secrétaire Général, l’allocution du Président de la Conférence Episcopale, et le message de son Excellence Monseigneur Jan Roméo Palowsky, Nonce Apostolique au Gabon et au Congo ont salué la tenue de cette plénière comme moment de communion entre Evêques autour du thème de la famille, institution sacrée pour l’homme et confrontée à de nombreux défis aujourd’hui.

Au début des travaux, les Evêques ont accueilli avec joie, le nouveau Vicaire Apostolique de Makokou, son Excellence, Monseigneur Joseph Laurent KOERBER, CSSp, qui, lors de la dernière Assemblée, était encore Préfet apostolique de Makokou. Il a reçu des Evêques encouragement et félicitations pour la poursuite de l’œuvre pastoral.
La Plénière des Evêques de cette année s’est tenue dans un contexte particulier marqué par :
1°- la célébration déjà commencée de l’année de la Vie Consacrée
2°- la préparation de la visite Ad limina Apostolorum des Evêques du Gabon à Rome en Avril 2015.
3°-la préparation de la prochaine Assemblée Générale ordinaire du Synode des Evêques sur la famille en ébullition ;
4°- la situation internationale en ébullition
5°- le climat national lourd et étouffant.
Au sujet de la Vie Consacrée, les Evêques ont accueilli chaleureusement le nouvel annuaire des consacrés, et ont encouragé les autres initiatives prévues pour une meilleure visibilité des consacrés, qui doivent donner chaque jour un témoignage prophétique d’une vie réconciliée avec Dieu et avec ses autres enfants.
Depuis leur dernière visite Ad limina Apostolorum en octobre 2007, le Gabon a désormais, en plus d’un Nonce Apostolique, un représentant permanent du Saint siège à Libreville, appelé Chargé d’Affaires. Depuis 2012, l’Eglise au Gabon s’est enrichie d’un Secrétaire Général de la Conférence Episcopale, de la publication des Normes Nationales en Matière d’Administration et d’Aliénation des Biens Temporels de l’Eglise auxquelles se sont ajoutés les Statuts du Conseil Paroissial pour les Affaires Economiques. Au cours de cette plénière des Evêques, pour la mise en pratique de ces documents, les Chanceliers et Economes diocésains ont été invités à s’approprier desdits documents.
Pour le bon fonctionnement des Commissions épiscopales, organes d’études et de réflexion, de la Conférence Episcopale, les prêtres, religieuses et laïcs nommés ont été instruits par les Evêques. Chaque Commission, selon les statuts devra tenir sa Plénière avant la date du 08 Décembre de chaque année.
En préparation à la prochaine Assemblée Générale ordinaire du Synode des Evêques en octobre 2015 sur : « la vocation et la mission de la famille dans l’Eglise et le monde contemporain », les Evêques ont répondu aux questions de la Relatio synodi, document final de la IIIème Assemblée Extraordinaire du Synode des Evêques tenue à Rome en Octobre 2014. Ces réponses, associées à celles des autres Conférences épiscopales, constitueront la base pour l’élaboration de l’Instrumentum laboris, c’est-à-dire l’instrument de travail en vue de la préparation immédiate de cette Assemblée d’Octobre 2015.
Les Evêques se sentent aussi interpellés par la situation actuelle du Gabon. Ils invitent les acteurs politiques à la conversion des cœurs d’une part; à un dialogue ouvert et inclusif dans la vérité, la fraternité d’autre part.
Pour mieux organiser la justice et éviter autant que possible les litiges au sein du peuple de Dieu, et de les régler au plus tôt de manière pacifique (Cf. Can. 1446), les Evêques ont décidé d’ériger un Tribunal ecclésiastique interdiocésain à Libreville.
Enfin, les Evêques remercient vivement son Exc. Mgr Basile MVE ENGONE pour son hospitalité, l’équipe du foyer de charité de Libreville, les bienfaiteurs et les Equipes du Rosaire.
Au terme de leurs travaux, les Evêques ont envoyé un message au peuple de Dieu sur la famille et les dispositions suivantes ont été adopté ; elles entrent en vigueur à partir du 1er Février 2015 et seront valables jusqu’au Dimanche de Pâques.
1. Chaque jour, marquer une pause de quelques secondes à 12H00 pour demander à Dieu la paix avec la brève formule suivante : ‘‘DIEU, TOUT-PUISSANT ET MISÉRICORDIEUX, ACCORDE LA PAIX AU GABON ET A TOUS SES HABITANTS’’.
Faire sonner les cloches dans toutes les Eglises à midi pour inviter à la prière.
Tous ceux qui ont des téléphones portables programmeront le réveil à 12H00 pour la prière.
2. A 12H00, réciter la prière traditionnelle de l’Angélus qu’on fera précéder de la brève invocation ‘‘DIEU, TOUT-PUISSANT ET MISÉRICORDIEUX, ACCORDE LA PAIX AU GABON ET A TOUS SES HABITANTS’’ et qu’on conclura avec la triple invocation : ‘‘SAINTE MARIE, MERE DE DIEU, PROTEGEZ LE GABON ET TOUS SES HABITANTS.’’
3. Nos médias sont priés de préparer des messages imprimés et sonores pour la paix.
4. Aux Prêtres il est demandé :
De réciter le chapelet en paroisse avec les fidèles chaque jeudi à 17h30
5. Dans le rite de la Préparation pénitentielle, introduire ce qui suit :‘‘Préparons-nous à la célébration de l’Eucharistie en reconnaissant que nous sommes pécheurs, et implorons la miséricorde de Dieu sur le Gabon et tous ses habitants, ainsi que sur nous-mêmes et sur toute l’humanité’’.
6. Lors du rite de la Paix, introduire par la formule suivante :
‘‘Demandons au Seigneur Jésus Christ la paix pour l’Eglise, pour le Gabon et tous ses habitants’’. Ensuite le Prêtre dit la formule ‘‘Seigneur Jésus Christ, tu as dit à tes apôtres, je vous laisse la paix, je vous donne ma paix…’’.
Avant la bénédiction finale, le prêtre répètera trois fois avec tous les fidèles la formule suivante :‘‘SAINTE MARIE, MERE DE DIEU, PROTEGEZ LE GABON ET TOUS SES HABITANTS.’’
Au rite d’envoi, exhorter les fidèles en ces termes: ‘‘Frères et sœurs après cette Messe portez et vivez la paix dans tous vos milieux de vie’’ et ensuite conclure en disant ‘‘Allez, dans la paix du Christ.’’
Fait à Libreville, le 17 Janvier 2015.
Pour les Actes de la Conférence Episcopale
Abbé Michel-Ange BENGONE OTHOUNGAH
Secrétaire Général de la Conférence Episcopale du Gabon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s